Trafic de drogue : Arrestation d’une bande criminelle à Alger

Les services de la sûreté de wilaya d’Alger ont réussi à mettre un terme à l’activité d’une bande criminelle organisée, constituée de trois personnes impliquées dans une affaire liée à la détention et la vente de stupéfiants et de psychotropes, a indiqué, vendredi, un communiqué du même corps de sécurité.

L’affaire a été traitée par la brigade mobile de la police judiciaire de  Bab Ezzouar relevant de la sûreté de la circonscription de Dar El Beïda, qui a mis un terme aux activités d’une bande criminelle organisée impliquée dans une affaire de «détention de stupéfiants et de psychotropes pour la consommation et la vente et possession d’armes blanches prohibées», ajoute la même source. Les éléments de la brigade ont arrêté trois individus, des repris de justice, âgés de 19 à 30 ans, issus de la wilaya d’Alger, avec la saisie de 2.522 comprimés psychotropes, un morceau de cannabis et une somme estimée à 73.000 DA, outre deux armes blanches.
Après finalisation des procédures légales, les prévenus ont été déférés devant les juridictions territorialement compétentes, selon la même source. Dans une autre affaire, et dans le cadre de la lutte contre les différentes formes de criminalité, la brigade mobile de la police judiciaire (BMPJ) de Birkhadem relevant de la sûreté de la circonscription administrative de Bir Mourad Raïs, a arrêté un groupe de malfaiteurs impliqués dans une affaire de «détention, trafic et transport de stupéfiants dans un véhicule motorisé et port d’une arme blanche prohibée de sixième catégorie sans motif légitime». L’affaire a été traitée sous la supervision permanente du parquet territorialement compétent, grâce à l’exploitation d’une information signalant des individus transportant de la drogue à bord d’un véhicule. Deux suspects ont été interpellés avec saisie de 10 plaquettes de kif traité (cannabis) et d’une somme estimée à 39.000 DA, outre la saisie d’une arme blanche prohibée de sixième catégorie. Une moto et un véhicule qui servaient au transport de ces poisons ont également été saisis, tandis que deux suspects sont toujours en fuite. Après finalisation des procédures légales, les deux prévenus ont été déférés devant les juridictions territorialement compétentes.