Transport terrestre : Intensification des dessertes

La Société de gestion des gares routières  d’Algérie (Sogral) a annoncé, ce jeudi dans un communiqué, l’intensificationdes dessertes durant les derniers jours du mois de Ramadhan et de l’Aïd el Fitr afin de répondre à la forte demande lors de cette période.

« A chaque occasion religieuse ou nationale, la Sogral veille à améliorer sa disponibilité pour une meilleure maîtrise du nombre important des voyageurs à travers l’ensemble des gares routières. La société a ainsi mis en place un programme exceptionnel pour la gestion et la garantie d’un service de qualité, avant et pendant les jours de l’Aïd el Fitr », selon la  même source.
Ce programme porte sur l’intensification du nombre de voyages durant les dix derniers jours du mois de ramadhan et les deux jours de l’Aïd el Fitr, et ce, « en coordination avec les différentes directions de transports des  wilayas, en sus de la mise en place d’un plan d’action avec les différents corps de la sûreté nationale et de la protection civile dans le souci de préserver l’ordre public au sein des gares et de garantir une intervention rapide dans les cas urgents notamment avec l’augmentation du nombre de voyageurs ».  Il a été décidé également de doubler le nombre des agents d’hygiène, de sécurité et de maintenance à toutes les gares à travers la suspension de tous les week-end et les congés de récupération des travailleurs jusqu’à l’après Aïd, souligne le communiqué.
Sogral a décidé, en outre, de recourir au système de rotation au niveau de toutes les gares routières dans l’objectif de garantir un service 24/24h. Concernant le respect du protocole sanitaire, la société a maintenu une  série de mesures préventives: « Il sera procédé à la désinfection des gares en obligeant les voyageurs et les transporteurs à porter des bavettes, outre la sensibilisation quant à l’impératif de désinfecter les bus avant  chaque départ et d’éviter les engorgements dans les quais ».
Les transporteurs seront également tenus de réduire à 50% le nombre de voyageurs, et ce, en coordination avec l’ensemble des partenaires sociaux et les usagers, ajoute la Sogral.