Union africaine de radiodiffusion : Le soutien de l’Algérie et du Président Tebboune hautement salué à Dakar

Les membres du Conseil exécutif de l’Union africaine de radiodiffusion (UAR) ont adressé depuis Dakar « des remerciements particuliers et unanimes » au Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, et ce « en reconnaissance du soutien permanent et inconditionnel » de l’Algérie à cette instance médiatique africaine, a indiqué mercredi un communiqué de la Radio algérienne.

Le Conseil exécutif de l’UAR a adressé, lors de sa 26ème session tenue dans la capitale sénégalaise, « des remerciements particuliers et unanimes » au Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, après l’attribution du siège du Centre d’échange de programmes télévisuels et radiophoniques sis à Bouchaoui (Alger) à l’administration de l’UAR. Le Directeur général de l’UAR, Grégoire N’Djaka a proposé l’adoption lors de la tenue de la 13ème session de l’Assemblée général de l’UAR, de présenter les mêmes remerciements à l’Algérie dans ce deuxième cadre (AG).
Aussi, l’ensemble des membres du Conseil exécutif de l’UAR ont tenu à saluer les efforts considérables de l’Algérie dans son soutien à l’Union, notamment après l’exposé présenté par son directeur général, M. Grégoire Ndjaka, conséquemment à sa dernière visite en Algérie et durant laquelle il a été procédé à la réception officielle par l’UAR dudit siège, qu’il a qualifié de « merveilleux et futuriste ». Un édifice qu’a offert l’Algérie en guise de don à l’Union.
A noter que l’Algérie, qui participe activement à cette 26ème session, est représentée, par le DG de la Radio algérienne, Mohamed Baghali, le DG de l’Etablissement public de Télédiffusion d’Algérie (TDA), Rachid Bestam et le conseiller du DG de la télévision algérienne, Abderrahmane Khoudja. La réunion du Conseil exécutif est précédée de la 13e session de l’AG de l’UAR, organisée à l’hôtel Nairobi à Dakar. Les réunions du Conseil exécutif et de l’AG dans la capitale sénégalaise ont « repris après deux ans et demi d’absence en raison de la pandémie du coronavirus ».