Université : Benziane signe un arrêté régissant l’organisation du recrutement aux  grades d’enseignants-chercheurs

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane a signé, récemment, un arrêté régissant l’organisation du recrutement par concours sur titres dans certains grades du corps des enseignants-chercheurs, a indiqué le  ministère, ce mardi, dans un communiqué.

L’arrêté en question intervient « après une évaluation minutieuse » des conditions de recrutement des maîtres-assistants, classe « B », contenues dans l’ancien arrêté qui « a révélé certains disfonctionnements relevés par les candidats aux différentes concours de recrutement aux grades susmentionnés, lesquels ont adressé des requêtes au secteur », précise la même source. Il s’agit, entre autres dysfonctionnements, de « la correspondance totale de la spécialisation du candidat avec la spécialité requise ». L’arrêté a également modifié la grille des critères de sélection des nouveaux professeurs, en valorisant leurs efforts et leur production  scientifique et pédagogique.
Le nouveau texte, lit-on dans le communiqué, définit les conditions et les modalités de recrutement des professeurs et maîtres de conférences de nationalité algérienne, justifiant du grade de professeur et de maître de conférences, ou une équivalence reconnue obtenue à l’étranger. Afin de renforcer l’encadrement pédagogique au sein des établissements universitaires, la tutelle a réservé quelque 2186 postes budgétaires pour le recrutement externe de maîtres-assistants, classe B, au titre de l’exercice 2022.
Il a en outre rappelé « l’ouverture, pour la première fois, de 250 postes budgétaires pour le recrutement des titulaires du diplôme de doctorat aux grades relevant des corps communs et spéciaux », dans le cadre d’une mesure qui vise à « appuyer l’encadrement administratif qualitatif au niveau de ses  établissements, et ce en application des dispositions de la note interministérielle N01 du 15 septembre 2021 relative aux mesures de recrutement des titulaires d’un diplôme de doctorat ou d’un certificat équivalent dans les entreprises économiques et les administrations publiques ».
Cette mesure qui intervient après la signature en date du 07 avril 2022 de l’arrêté de la Direction générale de la Fonction publique et de la réforme administrative (DGFPRA) portant recrutement de la catégorie précitée dans les entreprises et administrations publiques et les établissements  économiques, a permis d’identifier « les mécanismes d’application de ces mesures de recrutement à la catégorie 16 et de fixer la liste des grades ainsi que les mesures et modalités pratiques pour le recrutement des  titulaires de doctorat ou d’un certificat équivalent dans les entreprises et les administrations publiques », selon les explications du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.