Université : Clôture à Sétif de la 2e édition de la semaine scientifique

La 2e édition de la semaine scientifique nationale s’est clôturée, ce samedi à l’université Ferhat-Abbès Sétif1, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, et en présence notamment du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohammed-Abdelhafid Henni, du conseiller du président de la République chargé des archives et de la mémoire nationale, Abdelmadjid Chikhi, et du SG de l’Observatoire national de la société civile, Zoubir Mohamed Sofiane.

Plusieurs étudiants ayant pris part à ce rendez-vous ont été distingués, et ce, après avoir présenté des projets scientifiques innovants en lien avec les thèmes, à savoir la sécurité énergétique, la sécurité alimentaire et la santé du citoyen. Les universités de Blida, d’Ouargla et de Constantine ont brillé à travers des projets créatifs.
«Cette initiative s’inscrit dans la feuille de route du ministère, dont la stratégie vise à soutenir toute démarche permettant l’édification d’une base consistante pour le développement de la recherche», a souligné Benziane, quia insisté sur la nécessité pour l’Université algérienne de se mettre au diapason des nouvelles technologies. D’où l’impératif de «généraliser la numérisation, ultime étape pour accéder au monde de l’intelligence artificielle». Et de rappeler que l’organisation de cette semaine scientifique a pour objectif de créer un esprit de compétitivité scientifique entre les chercheurs et les étudiants dans les différents établissements universitaires et de recherche. Il y a lieu de rappeler que les participants à cette semaine sur la sécurité énergétique ont souligné, en ouverture de la semaine scientifique nationale, «la nécessité d’adopter un nouveau modèle énergétique basé sur les énergies renouvelables».
Ce forum a abrité des conférences, des projets de recherche, des clubs d’étudiants et des concours, pour lesquels 21 institutions universitaires ont pris part, à travers la présentation de 45 projets d’innovation.
S. Djerdi