USM Alger : L’heure du renouvellement a sonné

Après dix journées de Ligue 1 Mobilis de football, l’USMA a enfin enregistré sa première victoire face au WAT (2-0). Un succès bon pour le moral d’une équipe complètement déboussolé depuis le départ de son entraîneur Azzedine Rahim.

Avec un effectif pourtant riche en expérience et en qualités intrinsèques,  l’USMA a tout simplement été loin de son vrai niveau depuis l’arrivée du coach serbe Krmpotic, sacrifié après la défaite subie à Oran face au MCO. Un changement au niveau du staff qui lui a été fatal à plus d’un titre. Les joueurs ont vécu une cassure autant technique que mentale. Les résultats décevants, notamment à domicile, ont éloigné l’équipe du podium, alors qu’elle occupait en phase aller la 3e place. Le match face aux Zianides a permis aux supporters du club, ainsi qu’à la direction de voir que l’heure du renouvellement a sonné. Les buteurs de la rencontre, en l’occurrence Othmani et Aït El- Hadj, ont montré que l’avenir des Rouge et Noir réside dans leurs jeunes prometteurs. D’ailleurs, la direction, à sa tête Achour Djelloul, compte revoir sa stratégie en prévision de la prochaine saison, à savoir compter sur le produit du cru. En matière de recrutement, il faut souligner la déception venue de plusieurs éléments, qui pourtant présentaient une expérience nettement riche par rapport à d’autres. Mais ils sont passés complètement à côté de leur sujet depuis le début de la saison.
Concernant la domiciliation, la direction veut avoir le stade de Baraki, dont les travaux n’ont pas encore été achevés. Un changement de stade s’impose, selon Achour par rapport aux supporters et l’état des tribunes du stade Omar-Hamadi, qui ne cesse de se dégrader. A souligner qu’après cette victoire, l’USMA occupe désormais la 8e place avec 42 points, soit à 3 points du maintien. Pour rappel, la JSK et le CRB se sont neutralisés (0-0), alors que le RCA a pris le meilleur sur le PAC (3-1).
  Adel K.