Yémen : La trêve reconduite pour deux mois

 Le gouvernement yéménite et le groupe des  éléments d’Ansarullah (Houthi), en conflit, ont accepté de renouveler la trêve en vigueur depuis le 2 avril pour « deux mois supplémentaires », a annoncé ce jeudi l’émissaire de l’ONU, Hans Grundberg.

« La prolongation prend effet à l’expiration de la trêve actuelle, aujourd’hui 2 juin 2022 à 19h00, heure du Yémen (16H00 GMT) », a indiqué M. Grundberg dans un communiqué, en dépit des désaccords exprimés ces derniers jours par les belligérants. Ces dernières semaines, M. Grundberg avait mené de nombreuses consultations dans la région. Plutôt, l’ONU avait annoncé avoir reçu des signes « positifs » sur la reconduction de la trêve au Yémen, censée se terminer ce jeudi, en dépit des désaccords entre belligérants qui faisaient craindre une reprise du conflit dans ce pays ravagé par une grave crise humanitaire.
Le pays de la péninsule arabique est dévasté depuis plus de sept ans par le conflit opposant les Houthis et les forces du gouvernement, appuyées par une coalition dirigée par l’Arabie saoudite. Depuis le 2 avril, malgré des affrontements armés sporadiques, le gouvernement yéménite internationalement reconnu et les Houthis ont largement observé le cessez-le-feu de deux mois négocié par l’ONU. La trêve marque la première avancée des efforts depuis des années pour mettre fin au conflit au Yémen qui a fait des dizaines de milliers de morts et poussé le pays au bord de la famine.